Le bleaching à domicile

Plusieurs souhaitent de belles dents saines d’une blancheur éclatante. Le bleaching (« blanchiment ») est un terme collectif pour différents procédés de blanchiment des dents. On en distingue deux catégories : Tout d’abord, l’in-office-bleaching, offert en cabinet, puis le home-bleaching, qui est effectué dans le confort de votre domicile après un examen exhaustif et une séance d’instruction. Avec ce procédé, le blanchiment est effectué par l’application d’un agent de blanchiment dans une gouttière.

Le home-bleaching – comment ça fonctionne

Le home-bleaching est un traitement très simple et délicat, dont les quelques manipulations sont expliquées en détail aux patient(e)s lors d’une consultation. Les risques et limites du bleaching seront également abordés. Par exemple, il faut prendre en compte que les dents sensibles ou fragiles se prêtent aussi mal au bleaching que les couronnes. Elles ne se fondent notamment pas automatique avec les dents avoisinantes. En règle générale, on peut mesurer le succès du home-bleaching après quelques jours en fonction de la décoloration et de son origine.

Bleaching interne pour les dents subissant un traitement de canal

Copyright dentists Dr. Sven & Günter Eikel

Les dents subissant un traitement de canal peuvent recevoir un soi-disant bleaching interne. En une seule intervention de courte durée, le gel blanchissant est injecté dans les canaux dentaires insensibilisés, puis retiré après un certain temps d’action. Le collet bleuté de la dent et la gencive sus-jacente retrouvent ainsi leur couleur originale. L’équipe du cabinet dentaire Bärenklau vous tiendra volontiers informé de toutes les étapes nécessaires et des possibilités quant au bleaching interne.

Infos sur le bleaching

Le bleaching est une méthode moderne, sécuritaire et délicate pour blanchir les dents à l’aide d’un produit précis. Les causes principales de la décoloration des dents sont la consommation régulière de tabac, café, thé, vin rouge ainsi que d’autres types d’aliments. Plusieurs médicaments peuvent aussi avoir un impact sur la couleur des dents. Les dents prennent fréquemment en outre naturellement une couleur plus sombre, voire jaunâtre, dont plusieurs n’aiment pas l’impact esthétique. D’ailleurs, plus on vieillit, plus on voit la dentine sombre interne transparaître à travers l’émail des dents, car cette dernière s’use au fil du temps. Afin de prévenir les causes pathologiques de la décoloration des dents, le dentiste doit juger de l’état des dents avant tout bleaching. Lors du bleaching, la couleur de la rangée de dents est modifiée par l’application d’un agent de blanchiment efficace, mais délicat. Le succès de l’opération est mesuré avant et après le bleaching sur la base d’un tableau de comparaison des couleurs précisément gradué.

Conseils de bleaching

Avec les méthodes les plus récentes, le bleaching chez le dentiste est normalement bien toléré et à faibles risques. Il n’est toutefois pas recommandé dans toutes les situations. Tout d’abord, les dents devraient être aussi naturellement intactes et exemptes de caries que possible, car l’infiltration de l’agent de bleaching dans les zones cariées ou dans les remplissages non étanches risque d’aggraver les dommages et la douleur de la dent, allant jusqu’à la perte de la dent dans les cas les plus exceptionnels. Avant le bleaching, il importe en outre de savoir que cette procédure est impossible sur les couronnes, remplissages et prothèses. Il pourrait par conséquent en résulter différents degrés de couleurs dans une même rangée de dents. Pour cette raison, tout traitement de bleaching devrait être précédé d’un examen dentaire approfondi ainsi que d’une période de consultation. Le cas échéant, toute anomalie peut préalablement être corrigée. Les femmes enceintes devraient s’abstenir du bleaching. De plus, la sensibilité des dents s’accroît fréquemment de façon temporaire directement après le bleaching, tant au froid qu’au chaud. Cela peut durer quelques jours, mais reste sans conséquence. Il est possible que, au fil des années suivant le blanchiment des dents, les dents se décolorent à nouveau de façon graduelle. Cela pourrait rendre nécessaire un nouveau bleaching. Ce processus se trouve ralenti par la prophylaxie dentaire et des rendez-vous d’examen réguliers.