Rétraction gingivale

Il y a plus de 15 ans, le Dr John Chao, chrirurgien-dentiste californien, commença à développer dans son cabinet dentaire de Los Angeles ce qui était appelé à enrichir considérablement un segment essentiel de la médecine dentaire : la technique dite Pinhole Surgical Technique (PST), en français, technique du trou d’aiguille. Elle permet de traiter en grande partie sans douleur, rapidement et de façon très efficace un problème très répandu : la rétraction gingivale ou récession gingivale, due à l’âge, à une parodontose ou à une technique inadéquate de brossage des dents. La technique est connue hors des États-Unis, depuis qu’une revue médicale de renom, l’International Journal of Periodontics and Restorative Dentistry, l’a décrite en 2012 de façon détaillée, dans le cadre d’une étude à long terme menée sur 16 patients et 27 patientes (n° 32, p. 521-531).

Technique chirurgicale du trou d’aiguille : utilisateur officiel

Le chrirurgien-dentiste Christian Bärenklau peut s’intituler « Utilisateur officiel de la technique chirurgicale du trou d’aiguille d’après le Dr John Chao », car à Los Angeles, il s’est formé avec succès à l’utilisation de cette méthode brevetée. Il traite tous les patients pour lesquels la récession gingivale, qui expose de façon disgracieuse les collets dentaires, n’est pas seulement un problème esthétique. La récession gingivale peut également avoir des conséquences considérables en médecine dentaire : outre une grande sensibilité des dents à la température par ex., la présence accrue de dangereuses bactéries carieuses sur les collets des dents peut entraîner un affaiblissement du parodonte, et même causer, dans le pire des cas, la perte des dents. Il convient d’ajouter qu’une condition essentielle à l’utilisation de la méthode PST est une dentition saine : une éventuelle parodontose doit être au préalable totalement guérie ou traitée. Il faut, de plus, abandonner toute technique inadéquate de brossage des dents.

Lifting de la gencive : jadis une torture

Jusqu’à présent, le « lifting de la gencive » était une procédure très douloureuse, qui prenait beaucoup de temps, tout en étant risquée. En plusieurs étapes, il fallait, par exemple, rabattre la gencive ou la déplacer et la fixer avec des sutures. Une autre méthode consistait à prélever du tissu conjonctif du palais et à le transplanter, et on ne pouvait traiter à chaque étape que trois dents au maximum. Jusqu’à maintenant, tous les traitements avaient en commun d’être douloureux, de durer longtemps et d’obliger souvent les patients à prendre plusieurs jours de congé jusqu’à la cicatrisation complète.

Lifting de la gencive par PST : rapide et peu douloureux

La technique chirurgicale du trou d’aiguille est une méthode très peu invasive qui permet de traiter tout un maxillaire en une seule séance. Son efficacité, tant sur le plan médical qu’esthétique, est présentée dans le numéro susmentionné de la revue de renom International Journal of Periodontics and Restorative Dentistry (p. 524 et suiv.): sur les 43 patients traités pour une récession gingivale dans le cadre de l’étude à long terme menée par le Dr John Chao, 94 pourcent d’entre eux se sont montrés entièrement satisfaits du résultat – pas seulement pour des raisons esthétiques. Plus de la moitié des patients (38) n’ont ressenti presque aucune douleur immédiatement après le traitement; deux patients seulement se sont plaints de troubles pendant un court moment, et seuls trois patients seulement ont ressenti des troubles assez sérieux pendant un court moment après le traitement. Au plus tard un jour et demi après l’intervention, tous les patients interrogés ont déclaré ne plus ressentir aucune douleur. Il y eut de même très peu de cas de gonflement après le traitement avec la technique chirurgicale du trou d’aiguille: seulement deux des 43 patients de l’étude ont constaté des gonflements légers à modérés. Les experts qualifient d’exceptionnelle l’obtention dans cette étude d’un recouvrement de la racine dentaire moyen et durable dans plus de 81 pourcent des cas – une prouesse alors que le retrait de la gencive était déjà important.

PST : déroulement

La technique chirurgicale du trou d’aiguille, ou encore technique mini-invasive du trou de serrure, procède d’une voie d’abord minimale. Pour commencer, la zone à traiter est anesthésiée localement. Un petit abord (« trou d’aiguille ») est créé. La gencive est alors décollée avec un instrument spécialement développé par le Dr Chao et repositionnée. Avec des membranes en collagène spéciales qui sont introduites par la voie d’abord, la gencive est ensuite fixée dans sa nouvelle position. Comme tous les instruments et bien sûr la technique ont été développés par le Dr John Chao, il est évident que chaque utilisateur doit apprendre cette méthode brevetée sur site, donc chez le Dr Chao à Los Angeles, pour être apte à réussir les opérations. Le chrirurgien-dentiste Christian Bärenklau est l’un des quelques utilisateurs certifiés en Europe et met ses compétences à votre disposition pour vous conseiller et répondre à vos questions sur le « lifting de la gencive ».