Lifting de la gencive avec la Pinholesurgicaltechnique

Il y a déjà dans le monde entier plus de 2 000 chirurgiens-dentistes habilités à pratiquer ladite Pinhole Surgical Technique (PST) de façon professionnelle avec la méthode et les instruments brevetés par le Dr John Chao (Los Angeles, États-Unis d’Amérique),. Le chrirurgien-dentiste Christian Bärenklau est d’autant plus heureux d’être l’un des premiers praticiens en Allemagne et en Europe à pouvoir proposer ce lifting de la gencive avec la technique chirurgicale du trou d’aiguille. Bien sûr, avant un traitement par la technique chirurgicale du trou d’aiguille, un entretien approfondi doit avoir lieu. Les possibilités, les limites et le coût du lifting de la gencive avec la technique chirurgicale du trou d’aiguille sont abordés lors de cette consultation. Par ailleurs, il est essentiel de supprimer totalement les causes de la récession gingivale avant de recourir à la technique chirurgicale du trou d’aiguille.

Technique chirurgicale très peu invasive du trou d’aiguille

Les récessions gingivales ne sont pas seulement un problème esthétique, car elles dénudent les collets dentaires. Dans les cas extrêmes, la récession gingivale peut entraîner le déchaussement des dents et leur perte. En 2006, le chrirurgien-dentiste américain John Chao a introduit la technique chirurgicale très peu invasive du trou d’aiguille. « Très peu invasive », soit avec un minimum d’incisions, car l’intervention se déroule sans scalpel – contrairement à la recomposition gingivale classique, qui était jusque-là réalisée au moyen de longues transplantations. Le secret de cette technique chirurgicale du trou d’aiguille réside bien sûr dans la méthode elle-même. Par un petit abord dans la gencive (pinhole = trou d’aiguille), la gencive est décollée et déplacée jusqu’à sa nouvelle position. Il est par ailleurs nécessaire d’utiliser les instruments spécialement conçus à cet effet par le Dr Chao. Enfin, avec la technique chirurgicale du trou d’aiguille, le tissu doit être soulevé le plus délicatement possible.

Étude sur la Pinholesurgicaltechnique

Cependant, de nombreux patients se posent certainement la question : dans quelle mesure les résultats d’un lifting de la gencive réalisé avec la technique chirurgicale du trou d’aiguille sont-ils durables ? Or, on dispose fort heureusement des résultats d’une étude à long terme. Le suivi d’un traitement effectué avec la technique chirurgicale du trou d’aiguille a fait l’objet d’une observation sur plus de 33 mois. La guérison post-PST s’est avérée très rapide et même à la fin de l’étude, la gencive était encore absolument intacte dans plus de 90 pourcent des cas examinés.

Les limites de la Pinholesurgicaltechnique

La condition préalable à la réussite d’un traitement avec la technique chirurgicale du trou d’aiguille est bien sûr de prendre soin de la gencive reconstituée. Il est donc nécessaire d’établir les causes de la récession gingivale et de les supprimer avant de procéder au lifting de la gencive par PST. Ainsi, il convient notamment de modifier la technique de brossage des dents, si elle était jusqu’alors inadéquate. La technique chirurgicale du trou d’aiguille ne doit pas être employée chez les fumeurs actifs – il est éventuellement possible d’envisager un sevrage préalable. Sur un site où un implant au titane est installé, un lifting de la gencive avec la technique chirurgicale du trou d’aiguille serait inefficace, car l’implant agissant comme un « corps étranger » empêcherait le développement tissulaire. La technique chirurgicale du trou d’aiguille est certes une solution unique, indolore et rapide pour la plupart des patients, mais elle est aussi une méthode très scientifique, c.-à-d. qu’elle est inutilisable dans certains cas, par exemple quand une rétraction osseuse trop importante ne permet plus de faire un « lifting de la gencive ».

Le contrôle PST

Des demandes de renseignements concernant la technique chirurgicale du trou d’aiguille (PST) nous parviennent presque quotidiennement de la part de personnes n’habitant pas la région munichoise. Toute personne intéressée par le lifting de la gencive peut s’adresser au chrirurgien-dentiste Christian Bärenklau afin d’effectuer un contrôle PST préalable, sans engagement. Il s’agit bien sûr uniquement de savoir si un traitement avec la technique chirurgicale du trou d’aiguille est, en principe, réalisable. Ensuite il conviendrait d’envoyer, si possible, une photo à haute résolution du contour de la gencive des maxillaires supérieur et inférieur. La photo doit être focalisée sur la zone de transition entre la gencive et la dent, car c’est là qu’aura lieu le lifting ultérieur de la gencive avec la technique chirurgicale du trou d’aiguille. L’idéal est de faire réaliser par votre chrirurgien-dentiste local une radiographie panoramique offrant une vue d’ensemble. Celle-ci permet de faire des déductions concernant la formation osseuse. Veuillez noter que pour l’envoi d’images radiographiques par courrier électronique, les règles de protection des données s’appliquent.