La qualité : un facteur décisif

Une fois la carie éliminée avec succès par le dentiste Christian Bärenklau, il reste encore à pourvoir cette dent d’un remplissage ou d’une couronne. Pour l’équipe du cabinet dentaire Bärenklau, ce qui suit s’applique également aux remplissages dentaires : l’apparence, voire l’effet esthétique, est un facteur de grande importance – et ce, surtout sur les dents frontales bien visibles. Mais il est tout aussi important que l’articulation de la mâchoire et les dents coopèrent à perfection après le traitement. Cela exige une grande précision afin de prévenir la formation de plaques dentaires et d’éviter tout problème ultérieur lors de la mastication. La qualité d’un remplissage dépend donc de plusieurs facteurs.

Remplissages composites multicouches

Avec les remplissages de plastique, nous utilisons la soi-disant technique composite multicouche, avec laquelle la dent est directement remplie de couches successives d’un plastique de la couleur de la dent, qui sont ensuite durcies individuellement à l’aide d’une lampe spéciale UV. Le matériau de remplissage et la dent sont ensuite solidement ancrés l’un à l’autre à l’aide d’une technique de fixation spéciale, qui précède le remplissage en tant que tel. Voilà comment on obtient un rebord de remplissage et une longévité optimaux. Cette technique se prête toutefois exclusivement aux caries mineures et moyennes… car de plus gros « trous » demandent l’utilisation de dispositifs de céramiques beaucoup plus stables.

Quels remplissages sont-ils disponibles?

Cette section vise à fournir au lecteur intéressé un survol des différents matériaux de remplissage dentaire utilisés aujourd’hui. Tel que décrit ci-dessus, l’équipe du cabinet Bärenklau opte surtout pour la céramique. Il convient cependant de mentionner d’abord l’amalgame, un matériau de remplissage considéré « suffisant » ou « adéquat » (et figurant normalement parmi les services de la caisse d’assurance-maladie).

L’amalgame : de moins en moins utilisé

Certes, l’amalgame demeure un matériau de remplissage dentaire éprouvé, mais dans le but de minimiser le plus possible le niveau de mercure et en raison de son esthétique médiocre, son utilisation devient de moins en moins fréquente. Plusieurs dentistes refusent d’ailleurs de façon catégorique d’utiliser les amalgames. Le « cabinet sans amalgame » est fréquemment vu comme une caractéristique de la dentisterie moderne, voire globale.

Céramique : les propriétés de la dent

Grâce au procédé CEREC, votre inlay est fabriqué directement chez nous, au cabinet, à partir d’une céramique dentaire fine de haute qualité. De par ses composants, comme le quartz, les propriétés de ce matériau sont fortement similaires à celles de la dent naturelle. Grâce aux pigments de couleur, on peut ajuster la réfraction de la lumière et l’apparence de la céramique de façon à ce qu’il soit impossible de la distinguer de vos dents.

Inlays en or

Les inlays en or ont un long historique d’utilisation, et ils sont encore considérés comme un excellent matériau de remplissage chez ceux pour qui l’esthétique est sans grande importance. Ils satisfont d’ailleurs aux exigences les plus élevées quant à la sécurité, la durabilité ou la compatibilité des matériaux. L’or dans la bouche était autrefois vu comme un signe de prospérité. Aujourd’hui, par contre, il a plutôt tendance à déranger les patients lorsqu’il est placé de façon visible.